Journée sans mobile organisé par les 1ères années de BTS Service et Prestation des Secteurs Sanitaire et Social du Campus Pasteur.

Dans le cadre de la 18èmes journée internationale sans mobile du 8 février 2018, les élèves de première BTS SP3S du Campus Pasteur à l’Habitarelle ont organisé cette journée au sein du lycée Professionnel Pasteur à la Grand-Combe, avec les élèves de 3ème du collège Villa Béchard, les Terminal « SPVL », les 1ère « AEPE » puis les 1ère « AVE ». Cette journée à débuter à 14h00 puis s’est terminée à 16h15. Cette action contenait 7 ateliers sur le danger du téléphone sur la route, le phénomène « phubbing », le cyber-harcèlement, « l’entretien de stage », la « nomophobie », le « piratage des données » et « vivre sans téléphone. »
Les élèves de BTS SP3S ont commencé par créer les groupes en mélangeant les élèves de chaque classe. Le roulement de chaque activité se faisait toutes les 25 minutes, dans le but de pouvoirs participé à toutes les activités. Cette journée s’est terminée par une enquête sous forme de questionnaire. Les résultats ont été dépouillés par des élèves.
Grâce à ce dépouillement, les intervenants ont comptabilisé 60 élèves qui ont participé, dont 40 filles et 20 garçons, âgés entre 14 et 21 ans, la majorité était âgée de 15 ans. Une grande majorité à été intéressée par cette journée (57 votes positifs contre 3 négatifs.) Néanmoins une grande majorité a avoué qu’ils n’arriveraient pas à se séparer de leur téléphone. Dans l’ensemble les élèves ont beaucoup apprécié : l’atelier « Vivre sans téléphone » a obtenu 20 votes, l’atelier « nomophobie » a obtenu 17 votes, l’atelier « piratage de données » a obtenu 17 votes, l’atelier « phubbing » a obtenu 15 votes, et les ateliers « Cyber harcèlement » et « Entretien de stage » ont obtenu 11 votes. Cette journée leur a semblé utiles, (57 votes positifs), les élèves pense avoir obtenu assez d’information lors de cette journée, (52 votes positifs). Les intervenants de BTS SP3S ont organisé cette journée, dans le but de sensibiliser les élèves sur les dangers d’une utilisation prolongée des téléphones portables.